Immigration et intégration

Ce projet du service de Gestion du capital humain/main-d’œuvre immigrante vise à :

  • répondre au problème de pénurie de main-d’œuvre dans la région lanaudoise
  • accroître la capacité de celle-ci à attirer et retenir des personnes immigrantes et celles issues de la diversité ethnoculturelle
  • bonifier le soutien auxdites personnes sur le territoire de Lanaudière.

Le présent projet couvre l’angle économique lié à l’attractivité, la régionalisation et la mobilisation des acteurs économiques de la région. En ce sens, Lanaudière Économique agira à titre d’organisme « pivot » de la région en collaboration avec le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI) :

  • Auprès des organismes en régionalisation à Montréal en vue de l’instauration d’un service central de coordination ayant pour mandat,
  • Auprès des municipalités régionales de comté (MRC) et organismes de la région pour les appuyer dans leurs efforts d’attraction et d’installation des travailleurs issus de l’immigration sur le territoire de Lanaudière.

Le service de Gestion du capital humain/main-d’œuvre immigrante de Lanaudière Économique, offert tant aux entreprises qu’aux personnes immigrantes, permet un accompagnement dans l’intégration des travailleurs étrangers, des personnes immigrantes et celles issues de la diversité dans les entreprises de la région de Lanaudière.

Nos services

  • Le recrutement de personnes immigrantes qualifiées et celles issues de la diversité en fin d’études dans certaines universités et collèges ;
  • Promotion et référencement du recrutement international de travailleurs étrangers temporaires (TET) ;
  • Sensibilisation à l’embauche en entreprise des personnes immigrantes ;
  • Services-conseils auprès des acteurs institutionnels des MRC, des employeurs et organismes lanaudois sur les meilleures stratégies d’attraction et de rétention de la main-d’oeuvre immigrante.

 

Je suis une entreprise Je suis une personne immigrante

 

Ce projet est rendu possible grâce à la contribution du ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.